Campagne pour les vieux...

campagne elder
Oh toi, personne âgée qui a tant fait pour ce pays qui tente de faire de son mieux avec ses grosses têtes en haut de l’échelle.

Oh toi, personne âgée qui n’hésite pas à partager ses connaissances avec les sales gosses mauriciens qui sont plus tournés vers Twilight de merde, Iphone interdit aux gauchers et Playstation en tout genre.

Oh toi, personne âgée nous te devons le respect...et dans le cadre de la campagne de sensibilisation contre la maltraitance des personnes âgées (Elder Abuse Awareness Campaign*) je te rends hommage à travers un petit dessin qui interpellera peut-être certains jeunes égarés du net.






*Faut cliquer, mon dessin est trop gros.
*La qualité est mauvaise parce que...
*La campagne a débuté le 19 août et prendra fin dans deux semaines
*C'est en créole...euh c'est facile à comprendre sinon bah laissez un message.

Bataille navale de Grand-Port

La commémoration du bicentenaire de la bataille navale de Grand-Port * en 20 photos...
1810 – Le Tournant
Les Français enregistrèrent le 28 août leur unique victoire navale contre les Britanniques sous l’ère Napoléon dans la Baie de Grand Port, à l’Isle de France. Quatre mois plus tard, les Anglais prirent possession de l’île et la renomma "Mauritius".



GP-1

GP-2

GP-3

GP-4

GP-5


GP-6

GP-7

GP-8

GP-9

GP-10


GP-11

GP-12

GP-13

GP-14

GP-15

GP-16

GP-17

GP-18

GP-19

GP-20


*tenue du 31 juillet au 29 août.

Grave...


Un deuxième CV envoyé...une deuxième lettre envoyée (mais cette fois de manière spontanée).

Avec ma pote de galère (qui se trouve dans le bush sud-africain), on parle régulièrement de l'après-guerre l'après-études! Et le sentiment est le même pour la plupart d'entre nous...les études nous manquent beaucoup un peu! Oui, c'est aussi affreux que ça...nous cherchons et nous trouvons que dalle, surtout moi vu que mes euh ambitions professionnelles ont un peu changé!

J'ai envie de regarder ces deux films :


Vacances

La réponse à la question d'Homer

Etre en vacances est sans aucun doute un sentiment que je ne connais plus depuis que j’ai quitté l’école. Or, j’en aurai bien besoin. Malgré le fait que je suis actuellement un électron libre sans employeur, je ne considère pas ma situation actuelle comme des vacances. Certains me diront que si parce que je me lève après tous les gens normaux, je mate les Feux de l’amour et je me retape les épisodes de How I met your mother en version française (J’aime les deux)…Je trouve même le temps de cogiter la bouche ouverte et de pleurer sans verser de larmes sur mon sort. On dirait presque une abrutie qui vient de quitter l’école. Or, ce n’est pas le cas. Plus les années passent, plus ma théorie de «Je fais tout à l’envers » se révèle être exacte. Mais je ne m’inquiète pas enfin si je m’inquiète…c’est le boulot de l’angoissée que je suis. Je crois que je me suis égarée! Bref, je n’ai pas pris de vacances depuis plus de cinq ans, donc je ne suis pas partie et ne partirais certainement pas en vacances cette année!

Et si, je ne me trompe pas : les Mauriciens sont très nombreux à ne pas prendre des vacances…Je connais des gens qui travaillent non stop sans en prendre. Souvent les compagnies jouent sur le fait que si tu prends tes congés bah tu perdras de l’argent. Souvent, les compagnies t’empêchent également d’entre prendre sous prétexte qu’il manque du personnel mais t’inquiète pas surtout tes congés se transformeront en petits billets dans ton portefeuille. Tu seras hyper fatigué, tu souffriras du dos, tu deviendras myope, tu seras stressé…mais ne t’en fais pas : le travail c’est bon pour la santé, les vacances non.

Ps : je crois que je n’ai pas réussi ma mission.

L’impasse intersidérale - Entretien prise 1

Gens,
Je suis dans une impasse. J’ai l’impression que je perds des neurones chaque jour. Je cherche, je cherche, je cherche et je ne trouve pas…enfin si: lundi j’ai été à un entretien dans un bâtiment ultra-sécurisé. Face à ce gros bâtiment imposant et froid, j’ai eu la trouille…pendant 5 minutes. J’ai même failli faire demi-tour mais j’ai vu des gars en costume et j’ai succombé.

Timidement, j’ai marché sur le beau gazon pour enfin prendre le chemin destiné aux gens normaux. J’ai marché et j’ai marché jusqu’à arriver devant la grande porte. Et là, je me suis arrêtée pour me demander ce que je foutais vraiment ici et les questions ont surgi de nulle part. Me ressaisissant avec beaucoup de mal, j’ai tenté une première approche en demandant mon chemin à une employée qui m’a indiqué un grand panneau avec tous les noms des bureaux dessus. Prenant connaissance de l’étage où je devais me rendre pour mon interrogatoire, je me suis mis à chercher les ascenseurs : ma plus grosse phobie. (J’avais bien l’intention de prendre les escaliers mais monter neuf étages m’aurait fait échouer au détecteur de mensonges.)

Un obstacle s’est cependant dressé entre les ascenseurs et moi : la sécurité. « Vous devez aller prendre une carte de visite à l’accueil ». Soulagée de pouvoir remettre à plus tard cette expérience extrême, j’ai trainé mon petit corps affaibli par les émotions jusqu’à l’accueil. Face à moi, deux dames. Choisissant la plus sympathique (enfin je crois), je lui ai expliqué mon cas. J’ai dû ensuite lui fournir une pièce d’identité. En possession de ma carte, je me suis enfin dirigé vers les sensations fortes : prendre l’un des quatre ascenseurs. La carte remise à la sécurité, j’ai choisi l’ascenseur numéro un. A peine mis les pieds dans ce manège de folie, j’ai vite pressé sur le numéro 9. Mais pas de bol pour moi, l’ascenseur ferma ses portes pour la rouvrir illico presto. Après deux tentatives, j’ai pensé à demander de l’aide à la sécurité qui, d’un essai, réussit à refaire fonctionner cette putain d’ascenseur.

Arrivée à destination en bonne état, je me suis ensuite dirigée vers la porte de l’entreprise. Sauf que cette porte, elle ne s’ouvre pas toute seule. Il a fallu qu’un gars vienne l’ouvrir cette porte sous haute sécurité. Après des informations éclaires, je me suis dirigée vers une petite salle pour remplir des formulaires. Après avoir failli m’étouffer en remplissant ces formulaires très indiscrets, une dame s’est approchée pour m’expliquer ce qu’ils faisaient exactement dans cette entreprise. Elle a ensuite discuté du contrat qui…m’a refroidie. ^^ Quelques clauses s’y trouvant ont eu raison de mon instinct qui s’est immédiatement réveillé pour trouver une solution pour me faire sortir de ce guêpier. Ni une ni deux, j’ai sorti : «euh ces clauses m’embêtent…je ne pense pas pouvoir accepter». Après 5 minutes, je me suis retrouvée de nouveau sur le gazon respirant l’air frais...de la liberté.

Résolution : Tiendra ou tiendra pas ?

C’est le pari du jour, de la semaine, du mois ou de l’année.





blog-1


Après un brainstorming avec 2-3 potes, j’ai enfin décidé de me bouger. Oh oui, tel un cachalot, j’ai eu beaucoup de mal à sortir de ma léthargie…mais il est grand temps de renouer des liens d’amitié et d’amour avec le monde du travail. Donc, je cherche du travail. (bosser chez moi n’en est pas un hein).

Enfin je cherchais avant également mais je cherchais à la mode d’un chômeur endurci qui ne souhaitait plus remettre les pieds dans ce monde de bisounours et de gens cools à chaque mètre carré. Mais je me suis fait une raison. Donc je cherche du travail…quel travail ? Je n’en sais trop rien. Ce que je sais c’est qu’il faudra me payer à la Branson et non à la manière des petits indiens fabricants de chaussures américaines.

Ce blog parlera TRAVAIL pendant un bon bout de temps. Ça va être marrant tu vas voir !

Blog

koa-papm

L-iceberg a revêtu son habit d’hiver (oui ce fond à petits pois de la mort qui tue des phoques). C’est bien de ranger un peu son blog mais y a comme un souci : je me confie ailleurs ^^. Facebook, twitter, msn… sont devenus mes murs des lamentations. Cependant, je compte bien changer tout cela…parce qu’à un moment tu commences à saouler les gens. Ils peuvent te dire : non mais ce n’est pas vrai…mais c’est le cas. Et puis, les gens aiment quand tu vas bien ou quand tu fais semblant d’aller bien. Je suis une grande angoissée…et c’est pesant ^^. Mais tachons de ne plus ennuyer personne et rendons à ce blog ce qui est à ce blog (sans pour autant tout dévoiler..).