Please welcome 2011

J’y crois pas t’es déjà là ! C’est fou fou fou ! Je dois dire que je suis contente comme un macaque dans la jungle d’être enfin débarrassée de ta copine 2010. Elle ne m’a pas facilitée la vie, tu sais. Même quand les planètes se sont alignées pour me faire gagner au Loto, elle, elle a tout fait foirer ! T’imagine pas ma déception.

Comme tu es toute jeune et que tu possèdes encore toutes tes facultés, je souhaiterai te donner quelques petits conseils pour que tu sois la plus belle des années ! Je guiderai tes pas vers la bonne direction…
Pour être une bonne année, je te conseille de m’écouter d’abord ensuite tu t’occuperas des autres. Tu devras mettre sur ma route toutes les belles opportunités possibles pour que je sois contente de toi. Tu éviteras de me faire avoir des problèmes dans tout ce que j’entreprendrai d’extrême.

Je te conseille aussi de me faire gagner beaucoup d’argent pour mon Big projet ou, éventuellement, pour un tour du monde. Mon passeport est vierge alors faudrait le dévergonder un peu (oula…).

Je t’invite (oui bon) aussi à mettre sur ma route des personnes sympas qui n’attendent pas que je leur souhaite la bonne année en premier avant de le faire. Pourquoi ? Parce que c’est un peu vexant quand on sait que j’ai souhaité Noël la première. Comment ça arrête de faire l’enfant ? Tu me dois le respect, je te signale !


Autre conseil : tu feras tout tout tout tout pour que tout tout tout se passe bien pour la planète terre, que le soleil ne la brûle pas trop, qu’elle ne tremble pas trop, qu’elle ne pleure pas trop et qu’elle ne vente pas trop non plus. Et aussi qu’on découvre comment le coelacanthe fait des bébés, parce que ça me perturbe.

Sur ce, bonne chance 2011…t’en auras besoin avec tous ces politiciens qui te solliciteront mais MOIIIIII d’abord okay !

RETRO2010

Comme ces trucs qui nous servent de l’information quotidiennement ou presque, moi aussi j’ai décidé de faire ma petite rétrospective pour cette année formidable qui porte les chiffres 2-0-1-0.

2010. Année placée sous le signe du WTF – le What The Fuck – de toute l’histoire de MA vie. Hunhun t’as cru que j’allais me prendre la tête avec ce qui s’est passé dans le MOOOONDE ? T’es fou toi !

Janvier – L’envie de dégainer une belle lettre de démission me démange ! Je rêve de libertttté et de vacances. Je me vois en train de parcourir l’île Momo à dos de la plus vieille tortue au monde !

Février – Persuader de la véracité du proverbe « Quand on veut, on peut ». Je sors l’artillerie lourde en affirmant haut et fort que je casse (la gueule !), que je fais mon abolition de l’esclavage et que je m’en vais vivre loin du stresse et de la connerie humaine. Je passe en freelance… C’est la fête. Coca et compagnie.

Mars – Seule au monde. La paresse s’empare de mon petit corps maltraité par tant d’années de travail. Je me prends pour Nim sur son île sauvage. Mon île à moi sera ma petite chambre (très petite la chambre)…

Avril – Le stress monte, pas le temps de jouer avec les phoques et de causer avec les iguanes. Les études me prennent la tête. Je dois absolument rendre des projets, analyser des publicités et devenir pirate de magasines trop chers pour mon porte-monnaie.

Mai / Juin – L’illusion d’être en vacances mais la peur de finir sous les ponts. La freelancitude ne me convient presque pas…

Juillet – Je panique, je saoule des gens afin qu’ils trouvent des solutions… Je contacte même le gouvernement. Je commence à chercher du travail. Je tombe sur un travail vraiment formidable mais le salaire ne suit pas… TRISTESSE et énervement.

Août – Je contacte des gens. JE VEUX un job. Une entrevue s’ensuit. Contrat de folie, comprendre contrat d’esclave à vie. Non merci m’dame.

Septembre – Je me trouve un job…

Octobre – Je suis contente

Novembre – Je suis stress. La freelancitude me manque. Je fais ma DCSQ, passe chez un notaire gratos et envois ma vie par DHL dans un pays lointain.

Décembre – Je suis encore plus stress. Je veux arrrrrêter. J’aime la coolattitude. La pression très peu pour moi…

Conclusion : 2010...niet

Mon horoscope 2011 me prévient de NEEEE RIEN FAIRE et de ne pas prendre de décisions car je change trop d’avis…donc je vais l’écouter pour que 2011 se passe plus au moins bien.

*A venir : Retro2010 (dans le monde cette fois ! Car je dois parler de Paul. ! Et non t'es pas fou! )

XMAS Baby!!

J'espère que vous avez déjà commencé à faire la fête. En tout cas moi oui, même si cette année ne sent pas aussi bon Noël que les années précédentes! Je vous souhaite un excellent Noël en famille ou avec des amis...
Et la chansonnnnn : Coldplay ♥


Y a des jours comme ça…

J’écoute Saez à fond pour emmerder les voisins. Surtout la grosse que je croise régulièrement les vendredis après-midis et qui me fout des boutons dès que ses yeux croisent les miens. J’ai juste envie de me suicider quand ce moment arrive.

Des p'tits sous, des p'tits sous, qui veut des p'tits sous ?
Des p'tits sous, des p'tits sous, on veut des p'tits sous, allez !
Des p'tits sous, des p'tits sous, qui veut des p'tits sous ? Moi, moi !
Des p'tits sous, des p'tits sous, on veut des p'tits sous

Cette année le père Noël, c’est nous !

Gens, en décembre nous recevons tous « beaucoup » de sous ! Alors pourquoi ne pas faire une bonne action en pensant un peu aux familles mauriciennes qui sont dans le besoin ?
Pour aider rien de plus simple ! Il suffit d’envoyer Lakaz au 8980 pour contribuez Rs 10 !!!!! Après l’envoi de votre petit texto, vous recevrez le message suivant : « Lions Club de Port Louis vous remercie de votre contribution » Et moi aussi je vous remercie Piouk Piouk !

Vous avez jusqu’au 14 décembre ! Ci-dessous un article détaillé sur cette action :

Construction de 100 maisons pour les démunis

Envoyez “lakaz” par Sms sur le 8990 ou faites vos promesses de dons en appelant sur le 203 9988 du 7 au 14 décembre. Ce numéro sera opérationnel auprès de Mauritius Telecom à travers un Call centre ouvert 24/7. Chaque Sms représente une contribution de Rs 10 au projet. Pourquoi Rs 10.00 ? Pour que les membres du public participent à ce projet national et patriotique. Le Lions Club de Port-Louis fait un appel au public, aux compagnies et aux sociétés de participer à cette campagne et de faire preuve de générosité pour le bien-être de nos concitoyens.

Le Lions Club de Port-Louis a tenu un point de presse mercredi à l’hôtel Le Labourdonnais à Port-Louis pour expliquer son projet phare intitulé “SMS Lakaz pou Maleré”. “Le but de ce projet est de construire une centaine de maisons à Bois Marchand et dans les régions avoisinantes pour les plus démunis. Cela vu que plusieurs familles vivent actuellement dans des situations déplorables et inacceptables”. C’est qu’a déclaré Bruno Lebreux, président du Lions Club de Port-Louis. Ce projet est une initiative du Lions Club en collaboration avec le ministère de l’Intégration sociale, la National Empowerment Foundation (NEF) et le Corporate Social Responsibility National Committee.

C’est après plusieurs visites que le Lions Club de Port-Louis a décidé d’aller de l’avant avec le projet de construction des maisons afin d’améliorer la qualité de la vie de ces familles. Cependant, les bénéficiaires de ces maisons doivent satisfaire certaines critères établis par le ‘Eradication of Absolute Poverty’ (EAP). Ils doivent avoir un revenu mensuel de moins de Rs 5 000, être détenteurs d’un terrain en toute propriété ou à bail et signer un contrat social obligatoire entre les bénéficiaires, la National Empowerment Foundation (NEF) et le Lions Club. Ces familles devront impérativement respecter les normes d’hygiène et de sécurité, suivre un programme de planning familial, assurer l’éducation de leurs enfants et maintenir un environnement sain dans la localité avec l’aide des travailleurs sociaux.

Le club a identifié une centaine de familles à Bois Marchand qui sont susceptibles de devenir les propriétaires des ‘low-cost’ houses. Avec des Professionnels qui ont travaillé volontairement sur ce projet, le lions Club a pu finaliser deux prototypes de maison au coût individuel de Rs 250 000, dont celle qui est rectangulaire avec une superficie de 578 pieds carrés et celle qui est carré avec une superficie de 565 pieds carrés. Chaque maison comprend deux chambres, un living, une cuisine, une salle de bains et une toilette. La maison sera pourvue des appareils sanitaires, de l’électricité, d’une chauffe eau solaire, d’un réservoir, et d’un “septic tank”.

Outre, le Mauritius Telecom, à travers son CSR programme, contribue Rs 10 M dans ce projet. La NEF apportera aussi un soutien financier. A travers cette campagne ‘SMS LAKAZ POU MALERÉ’, le club espère récolter une somme de Rs 8 M pour boucler leur budget. Ils ont approché les trois opérateurs de téléphonie mobile notamment Orange, Emtel et MTML qui ont immédiatement accepté d’apporter leur aide.

Le premier club, sous cette appellation, fut fondé par l’Américain Melvin Jones en 1917 avec comme devise le service à la société. Sous l’impulsion de Helen Keller, les délégués des Lions Club s’adonnèrent au travail pour le bien-être des malvoyants. Les Lions furent les pionniers dans la propagation de la canne blanche et organisèrent des levées de fonds pour vulgariser le braille. Il y a 45 000 Clubs Lion dans 206 pays avec 1,4 M de membres. Sur le plan local, sept clubs Lions existent notamment le Lions Club de Port-Louis, dont les réalisations depuis 1968 sont nombreuses.

via orange
via via lematinal